3 composantes essentielles d'une campagne de relations publiques numérique réussie

Combinaison de relations publiques traditionnelles et de tactiques en ligne, les relations publiques numériques peuvent constituer un élément extrêmement précieux de la stratégie d’un spécialiste du marketing. Alors que les relations publiques numériques continuent de se développer, il est important de connaître les composants essentiels de la réussite de campagnes de relations publiques numériques:

Objectifs clairs

Comme vous le savez, le premier élément de toute campagne de relations publiques traditionnelle consiste à fixer des objectifs clairs et mesurables. C'est la même chose pour les relations publiques numériques.

L'une des principales différences entre les relations presse numériques et les relations presse traditionnelles est que le numérique a tendance à être beaucoup plus facile à mesurer. Dans les relations publiques numériques, nous pouvons contrôler l'efficacité à travers:

Liens Surtout si votre campagne est née d’un besoin en référencement, vous aurez envie de mesurer le nombre et la qualité des nouveaux backlinks provenant de votre site Web.
Positionnement du lien Conformément à vos exigences en matière de liens de retour SEO, vous voudrez également énoncer des exigences plus spécifiques, telles que des liens vers une page ou une section de votre site Web.
Trafic L'un de vos objectifs pourrait être d'amener les membres de l'audience à visiter un site Web et à interagir avec votre marque. Le trafic sur le site est donc une mesure tangible de cet objectif.

Bien sûr, vous pouvez vous référer aux objectifs traditionnels, mais essayez de les rendre tangibles. Par exemple, vous pouvez spécifier que vous souhaitez élargir la visibilité d'une section spécifique du marché cible. Fixer l’objectif de placement dans des sites Web pertinents pour ce secteur aiderait à orienter la stratégie.

Avoir de la crédibilité comme source

Si vous souhaitez créer une campagne de relations publiques numérique sur le sport, par exemple, vous feriez mieux d’être un expert du sport. Ou, à tout le moins, avez quelque chose à prouver votre crédibilité en parlant du sujet.

Dans toute campagne, vous devez vous assurer que la société a de la crédibilité dans le sujet autour duquel vous souhaitez baser votre campagne. Cela pourrait signifier:

Création d'un actif sur site pour accompagner votre campagne, telle que la visualisation d'un sujet complexe, un article de blog approfondi ou une analyse de données en rapport avec le sujet du sujet
Avoir un porte-parole sur le sujet qui travaille pour ou avec votre entreprise, en sauvegardant votre campagne
Avoir une raison de parler à ce sujet, par exemple. vendre une gamme de produits pertinents, ou être basé dans la région dont parle la campagne

Penser comme un journaliste

Les journalistes voudront créditer leurs sources dans la mesure du possible. Mais ils doivent maintenir leur crédibilité. Cela signifie qu'il est peu probable qu'ils utilisent votre contenu si vous manquez de crédibilité. La dernière chose qu'un journaliste veut écrire est une erreur factuelle ou qui finit par ressembler à une campagne de relations publiques.

Un processus que vous pouvez utiliser est celui des cercles de focus. Articulez avec les cadres les sujets les plus axés sur les ventes pour la marque. Ensuite, discutez de la possibilité d'aller au-delà de ces sujets. En règle générale, plus le sujet est éloigné des produits / services de base de l'entreprise, moins il semble être commercial. Ces sujets moins commerciaux sont plus susceptibles d'obtenir une couverture. Évitez d’aller trop loin ou le sujet perd sa pertinence pour l’entreprise.

Soyez créatif, inspirez-vous, soyez meilleur

Une bonne pratique consiste pour les équipes de relations publiques numériques à partager des éléments de campagnes intéressantes qu’elles voient dans la presse. De la même manière, les équipes doivent garder une trace de ce qui les inspire. Ils peuvent le faire via un tableau Pinterest ou via des canaux Slack, par exemple.

L'essentiel est que les journalistes reçoivent autant de discours. En conséquence, ils doivent décider rapidement de ce qui doit être poursuivi et de ce qui doit être rejeté / ignoré.

Un journaliste rejettera probablement un discours qui sera très proche de ce qui a déjà été couvert. D'autre part, s'éloigner trop de ce qui a fonctionné dans le passé pourrait masquer le potentiel de votre campagne. La vôtre est peut-être la plus grande idée nouvelle. Si le journaliste ne dépasse pas l’objet, il ne sera pas couvert.

C’est pourquoi il est important de s’inspirer des campagnes réussies. Conservez des notes sur les raisons du succès de ces campagnes Soyez assez audacieux pour proposer de nouvelles idées, mais souvenez-vous aussi que l'inspiration peut vous aider à prouver très rapidement la valeur potentielle de votre campagne à un journaliste.

Laura Hampton est responsable des relations publiques numériques chez Impression

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *