Ils trouvent une cargaison de pistolets de marijuana et de munitions dans un cylindre fixé au bateau à Putumayo

Poste sponsorisé par Backlink SEO Tool Le seul outil automatique pour obtenir de meilleurs backlinks et ne pas être pénalisé par Google

Les autorités ont saisi 1663 kilos de marijuana transportés dans un cylindre de plus de 14 mètres de long, attaché à un bateau qui se trouvait à Puerto Leguízamo (Putumayo), à la frontière avec l'Équateur.

La drogue, qui était apparemment destinée au Brésil, a été découverte par des membres de la marine nationale lors de l'inspection d'un navire sur la rivière Putumayo, qui baigne Puerto Leguízamo.

La marijuana était en 1649 emballages rectangulaires à l'intérieur d'un cylindre de 14 mètres de long sur 1,5 mètre de diamètre «attaché au côté droit de la coque» du bateau.

«Ce cylindre avait des systèmes d'injection d'air et d'eau qui, grâce à des vannes, lui permettaient de couler ou de flotter dans l'eau», a détaillé l'information.

Une arme à feu et des balles ont également été trouvées à côté de la marijuana.

Ceci est le deuxième appareil de ces caractéristiques qui a été découvert par la marine colombienne sur le fleuve Putumayo. Le premier a été trouvé en décembre dernier et a transporté 700 kilos de marijuana.

Quatre personnes ont été arrêtées au cours de l'opération, dont une femme de 38 ans restée à la disposition des autorités, tandis que la marijuana serait détruite de manière contrôlée.

Les gangs de drogue développent des méthodes pour transporter des drogues illicites, notamment par le biais de semi-submersibles, où ils expédient de la cocaïne à l'étranger.

Même des submersibles électriques ont été découverts, qui sont plus difficiles à détecter car les batteries qui alimentent la machine ne produisent pas de gaz.

La saisie du premier semi-submersible ou submersible mis au point par des trafiquants de drogue colombiens remonte à 1993. Depuis lors, plus de 120 navires de ce type ont été confisqués, dont plus de la moitié dans le Pacifique.

Source: Canal1

Publié par Coricia

Directeur marketing et co-rédacteur en chef de Maritime Herald.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *