Pourquoi et comment mettre à jour l’ancien contenu

Quatre principales raisons pour lesquelles vous devriez mettre à jour l’ancien contenu et un guide étape par étape sur la façon de choisir le contenu à mettre à jour pour obtenir les meilleurs rendements.

Vous investissez beaucoup de temps et de ressources dans la création de contenu, il est donc naturel que vous souhaitiez en tirer le meilleur parti le plus longtemps possible. Malheureusement, vous ne pouvez pas simplement appuyer sur le bouton de publication et vous attendre à ce qu’un contenu continue à être diffusé au fil du temps. Vous devez le maintenir en parfait état en optimisant sur une base continue.

Un élément clé de cela est la mise à jour de votre contenu pour que tout reste frais, pertinent et convaincant. Dans cet article, nous allons expliquer pourquoi cela est si important et vous montrer le processus le plus efficace pour garder votre contenu constamment à jour.

Pourquoi la mise à jour de l’ancien contenu est-elle importante?

Avant de découvrir comment mettre à jour l’ancien contenu, examinons d’abord les principales raisons de référencement pour lesquelles vous souhaitez le faire régulièrement.

1. Les utilisateurs et les moteurs de recherche veulent les dernières informations

Comme pour la plupart des choses dans l’optimisation des moteurs de recherche, vous devez penser à l’impact sur l’utilisateur final ainsi que sur les moteurs de recherche. Lorsque les gens se tournent vers Google, ils veulent savoir qu’ils obtiennent des informations précises et la «fraîcheur» du contenu et les informations qu’il contient sont cruciales pour cela.

Imaginons que votre page la plus performante soit un article de blog approfondi rempli de statistiques, de données et d’informations utiles – excellent travail. Maintenant, précisons que ce billet de blog a été écrit pour la première fois en 2016 et que les statistiques que vous avez incluses (et liées) sont toutes antérieures à la date de publication.

Au mieux, ces statistiques utilisent probablement des données de 2015 et maintenant ces chiffres ne semblent pas si utiles, perspicaces ou fiables. Naturellement, les utilisateurs veulent les dernières informations et les moteurs de recherche veulent les fournir, c’est pourquoi les nouveaux contenus ont tendance à être mieux classés (moteurs de recherche) et à obtenir un meilleur engagement (utilisateurs).

2. Le contenu devient rapidement hors de propos

Nous avons déjà vu à quelle vitesse les statistiques peuvent devenir non pertinentes, mais ce problème n’est pas exclusif aux données. Les tendances de l’industrie, les demandes des utilisateurs, les attentes du public, la technologie, les performances des concurrents, les réglementations et une liste apparemment interminable de facteurs évoluent au fil du temps – des choses qui doivent se refléter dans votre contenu.

Par exemple, l’un de nos articles de blog ne parle pas de l’optimisation mobile comme s’il s’agissait d’une nouvelle exigence. Ou, pire encore, suggérer une astuce ou une stratégie marketing qui bafoue les réglementations RGPD.

Dans ce dernier cas, un contenu obsolète peut être assez dangereux.

3. La pertinence compte beaucoup en 2020

La pertinence a toujours été importante dans le référencement, mais Google a accru le rôle qu’elle joue ces dernières années. En juillet 2018, Google a mis à jour ses consignes relatives à l’évaluateur de la qualité de la recherche, qui mettaient fortement en avant l’acronyme E-A-T, synonyme d’expertise, d’autorité et de fiabilité. Puis, l’année suivante, une série de mises à jour de l’algorithme de base a commencé à augmenter la pondération de ces facteurs dans les SERP.

4. La performance diminue avec l’âge

Comme le contenu devient naturellement moins pertinent / précis, les performances diminuent progressivement avec le temps. Cela se traduit par moins de clics, moins de liens, moins de temps passé sur les pages, moins de visites de retour et à peu près toutes les mesures de performance qui comptent. Heureusement, il est relativement simple d’y remédier si vous passez le temps nécessaire pour mettre à jour votre contenu, le maintenir pertinent et maintenir les performances.

Comment mettre à jour votre ancien contenu

La mise à jour de l’ancien contenu est importante, mais vous avez besoin d’un processus à la fois économique et économique. Vous n’allez pas parcourir toutes les pages, les mettre à jour une par une. Vous souhaitez commencer par les pages qui auront le plus d’impact positif en étant mises à jour et, dans certains cas, supprimer le contenu qui ne vaut pas la peine d’être mis à jour ou conservé.

Étape # 1: exécuter un audit de contenu

La première chose que vous devez faire est d’exécuter un audit de contenu pour évaluer les performances de chaque page et classer votre contenu en trois listes:

Webémission recommandée pour vous, 5 mars: Comment l’IA peut trouver des opportunités et raccourcir vos cycles de vente
S’inscrire maintenant
Contenu à fort impact: Vos pages les plus performantes qui doivent maintenir ou améliorer ces performances.Contenu à faible impact: Pages n’ayant aucun impact significatif dans un sens ou dans l’autre.Contenu à impact négatif: Pages susceptibles de nuire à votre stratégie marketing et qui nécessitent une mise à jour ou une suppression totale.

Les pages à fort impact et à impact négatif sont vos priorités en ce qui concerne la mise à jour du contenu. Commencez par mettre à jour ou supprimer le contenu à impact négatif dès que possible et élaborez un calendrier pour mettre à jour régulièrement votre contenu à fort impact (chaque trimestre ou année, par exemple).

Vous pouvez travailler ultérieurement sur la mise à jour du contenu à faible impact en contenu à fort impact.

Étape # 2: exécutez des audits sur les pages les plus importantes

Une fois que vous avez identifié votre contenu à fort impact et à impact négatif, vous devez évaluer la qualité de chaque page. Tout d’abord, vous voudrez exécuter un audit technique de base pour vous assurer que les éléments essentiels sont tous en place:

Titre: Est-il précis, descriptif et convaincant?URL: Est-il descriptif et lisible?Auteur: Qui a publié ce contenu et possède-t-il l’expertise / l’expérience nécessaire pour couvrir ce sujet?Date de publication: Cette page a-t-elle été publiée / mise à jour au cours des 12 derniers mois?Vues de la page: Le nombre de pages vues a-t-il diminué au fil du temps?Nombre de mots: Le contenu pourrait-il être amélioré en fournissant des informations plus approfondies?.Nombre de liens: Combien de liens entrants et internes avez-vous?Structure de la page: Utilisez-vous correctement l’en-tête h2 et h3, des paragraphes courts et des puces, etc.?Texte alternatif de l’image: Toutes vos images ont-elles un texte alternatif descriptif?

Heureusement, vous pouvez automatiser les rapports pour tout ce qui précède afin que vous n’ayez pas besoin d’évaluer manuellement les titres de chaque article. Cependant, l’évaluation des aspects plus subjectifs de la qualité du contenu prendra un peu plus de temps.

Étape # 3: évaluer la qualité du contenu des pages prioritaires

Pour évaluer la qualité de la qualité sur des pages individuelles, il est utile de diviser les critères en deux sections. Tout d’abord, vous disposez des éléments essentiels de base qui ne vous permettront pas de remporter des récompenses pour le contenu, mais qui peuvent nuire à vos performances s’ils ne sont pas effectués correctement. Ensuite, vous avez les aspects les plus avancés qui font vraiment la différence entre un bon et un excellent contenu.

Pour l’essentiel, vous regardez:

Précision: Les informations sont-elles exactes et sauvegardées par des sources fiables?Récence: Quel âge ont les données / informations présentées dans ce contenu?Lisibilité: Orthographe, grammaire, ponctuation, durée de la phrase, etc.Originalité: En tant qu’essentiel, cela signifie que vous avez créé le contenu vous-même au lieu de le pincer / le copier d’ailleurs.Accessibilité: Votre contenu est-il accessible à tous les utilisateurs?UX: Votre contenu est-il adapté aux mobiles, ininterrompu par des popups, etc.?Contenu visuel: Chaque article contient-il des images, des vidéos et d’autres contenus visuels pertinents pour renforcer les points soulevés?

Une fois ces éléments essentiels couverts, il est temps de poser des questions difficiles sur votre contenu, en particulier pour les pages qui ont un impact faible ou négatif.

Valeur: Quels avantages les utilisateurs retirent-ils réellement de votre contenu?Originalité: Qu’est-ce que ce contenu offre que toutes les autres pièces couvrant le même sujet ne peuvent pas?Engagement: Les utilisateurs interagissent-ils réellement avec votre contenu?Partage: Les utilisateurs partagent-ils votre contenu avec d’autres?Capacité d’action: Dans quelle mesure les conseils donnés dans votre contenu sont-ils exploitables?Influence: Quelle action les utilisateurs entreprennent-ils après avoir interagi avec votre contenu (conversions).

Regardez le contenu produit par vos concurrents et comparez-le au vôtre pour avoir une certaine perspective. Vous constaterez peut-être que la majorité de leur contenu n’a rien de nouveau à offrir en termes de valeur ou d’originalité – rien que les utilisateurs ne peuvent obtenir d’ailleurs. Cela est en réalité beaucoup plus difficile à faire sur une base continue que les aspects techniques de la création de contenu de «qualité».

Étape # 4: mettez à jour votre contenu

Lorsque nous mettons à jour notre contenu ici à Vertical Leap, nous suivons un processus étape par étape qui garantit que nous couvrons toutes les bases rapidement:

Vérifiez les performances des mots clés et les termes de recherche associés.Mettez à jour les sources de données, les statistiques, les chiffres, etc.Mettez à jour les références temporelles (l’année en cours, l’année dernière, les événements survenus il y a X ans, etc.) Vérifiez que les points clés de votre contenu sont toujours pertinents. Vérifiez que les liens fonctionnent toujours.Mettez à jour toutes les anciennes images si nécessaire.Ajoutez de nouvelles sections couvrant les développements récents, les tendances, etc. externe) .Mettez à jour la méta description.Mettez à jour la date de publication.

Concernant le point 9 ci-dessus, lorsque vous vous connectez à un contenu externe tel que la recherche, assurez-vous de citer la recherche originale et que tous les faits ont un lien sortant pertinent pour corroboration, surtout si vous êtes un site médical ou YMYL.

Maintenant, pour certains éléments de contenu, nous pourrions décider que des éléments supplémentaires sont nécessaires. Par exemple, nous pourrions trouver un article qui pourrait mieux servir de guide détaillé et l’étendre à plus de 3000 mots ou réutiliser un autre article comme un article de style FAQ, mais le processus ci-dessus couvre la majeure partie de nos mises à jour de contenu.

Étape # 5: Optimiser pour E-A-T

Nous avons mentionné E-A-T dans une section précédente et c’est le moment idéal pour optimiser la nouvelle approche de Google en matière d’expertise, d’autorité et de fiabilité. Faites-en un aspect clé de votre stratégie de mise à jour de contenu – en particulier pour les pages qui ont un historique de bonnes performances et qui ont peut-être rencontré des difficultés à la suite de mises à jour récentes.

Compétence: Assurez-vous que votre contenu est publié par une personne ayant une expertise démontrable et créez des biographies d’auteur reliant à des sites Web, à des comptes sociaux et à d’autres sources vérifiables.Autorité: C’est là que la publication sur des sites externes pertinents, des backlinks et des citations de qualité deviennent cruciaux, ainsi qu’une multitude de facteurs d’autorité sur site tels que les logos des organismes de l’industrie et une très bonne page «à propos de nous».Confiance: Ne liez que des sources fiables, assurez-vous que votre contenu est exact, fournissez des liens vers les politiques de confidentialité et les conditions générales, créez un profil d’avis positifs sur des plateformes telles que Google et Trustpilot, atténuez les préoccupations des utilisateurs dans la mesure du possible.

E-A-T n’est pas une solution unique pour le référencement ou la qualité du contenu (bien qu’il soit facile de se faire une idée de la façon dont il est écrit). Cependant, il s’agit d’un facteur important dans l’algorithme de recherche de Google et son optimisation améliorera la qualité de votre contenu, à la fois pour les moteurs de recherche et les utilisateurs.

Étape # 6: Mettez à jour votre contenu régulièrement

Plus vous mettez à jour votre contenu souvent, plus c’est facile à faire. Au lieu de réécrire radicalement des pages de contenu, vous voulez juste faire des ajustements mineurs qui maintiennent les performances et ajoutent tout ce qui pourrait lui donner un coup de pouce sain. Pour vos pages les plus importantes, vous souhaitez mettre à jour le contenu tous les 12 mois au moins. Dans certains cas, vous voudrez mettre à jour tous les trimestres et tout se résume à la rapidité avec laquelle les informations que vous fournissez doivent être actualisées.

La mise à jour de l’ancien contenu n’est peut-être pas la tâche la plus excitante pour les référenceurs et les spécialistes du marketing de contenu, mais elle est cruciale pour maximiser le retour sur investissement de chaque page de votre site Web. En plus de garder votre contenu à jour, un audit constant vous aidera à éliminer tout problème technique et même à supprimer complètement les pages problématiques, si nécessaire.

Vous travaillez dur pour obtenir un bon classement de vos pages dans la recherche et un bon système de mise à jour du contenu vous aidera à y rester.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *