Votre trafic organique baisse-t-il? Voici comment savoir pourquoi

Découvrir pourquoi votre trafic organique diminue peut être assez difficile. Mais trouver la source du problème au début est essentiel au succès de votre site.

Ne vous inquiétez pas. Il est tout à fait normal que le trafic organique fluctue.

Parfois, cela se produit sans raison et n’est pas lié à votre contenu ou à vos liens externes. Cependant, si vous le voyez chuter de façon drastique et rester faible, il pourrait y avoir un problème sous-jacent plus important.

Si ce problème n’est pas résolu, cela pourrait entraîner des problèmes plus graves pour votre site Web.

Mais pas de panique pour l’instant. Habituellement, ces choses sont relativement faciles à corriger.

Mais pour résoudre un problème, vous devez d’abord diagnostiquer de quoi il s’agit. Heureusement, nous pouvons vous aider avec cela ici dans cet article.

Vous ne savez pas par où commencer à enquêter sur votre baisse de trafic organique? Laissez nos neuf questions clés vous guider afin que votre site puisse remonter dans les rangs SEO.

Question 1: êtes-vous sûr à 100% que vos données sont exactes?

Parfois, une baisse de votre trafic organique peut simplement provenir de données manquantes | Image de Peshkova | Shutterstock

Il y a donc eu une baisse de votre trafic organique.

Avant de vous lancer dans une enquête approfondie sur votre contenu, assurez-vous que la source de ces informations est correcte.

Tout d’abord, assurez-vous qu’il n’y a pas de lacunes dans les informations qui vous informent de la baisse.

Si vous avez collecté toutes les données pertinentes vous-même ou auprès d’un collègue de confiance, vous devez vérifier les chiffres. Cela garantira qu’il n’y a pas de pépins ou d’événements étranges qui font que le trafic semble diminuer alors que ce n’est pas le cas.

Le problème pourrait être aussi simple que de manquer les données pertinentes pendant une journée. Même une erreur aussi minime que cela pourrait fausser votre aperçu complet du flux de trafic.

Lire la suite: Comment optimiser votre contenu pour la recherche vocale selon Google

Ne sautez jamais cette étape, aussi minime soit-elle. Prendre le temps au début pour vous assurer que vos informations sont exactes vous fera économiser beaucoup de travail, de retour en arrière et de frustration plus tard.

J’ai appris cela par expérience, vous n’avez donc pas à le faire!

Question 2: pouvez-vous exclure une fluctuation normale du trafic?

Vous ne paniquez peut-être pour rien, alors avant d’essayer de remédier à la baisse apparente du trafic, examinez vos mesures.

La comparaison des modèles précédents contribuera à garantir que la baisse n’est pas uniquement due à des fluctuations régulières du trafic. Les mesures montent et descendent tout le temps, parfois sans raison apparente.

Pour supprimer cette possibilité de l’équation, il est conseillé de vérifier votre écart-type historique pour le trafic SEO.

Cela peut sembler compliqué, mais dans la pratique, c’est simple et rapide à faire.

Vous pouvez utiliser la fonction STDEV sur Google Sheets ou Excel pour tracer votre trafic SEO hebdomadaire de l’année dernière et calculer l’écart type.

Lire la suite: 5 autres outils d’analyse des médias sociaux pour maximiser l’engagement

Cela confirmera si vous avez ou non un problème grave.

En moyenne, environ 16% des semaines de l’année devraient représenter un écart-type inférieur à votre moyenne hebdomadaire. Ainsi, vous pouvez définir un seuil d’un écart-type auquel vous vous référer lorsque vous étudiez les baisses de trafic.

Sinon, vous pouvez examiner l’écart type de votre trafic SEO d’une année à l’autre ou d’une semaine à l’autre, selon l’endroit où vous avez observé la baisse du trafic.

Question 3: l’algorithme de Google est-il le coupable?

Les modifications de l’algorithme de Google peuvent souvent affecter le classement de votre site | Image par AlexHliv | Shutterstock

Il est trop tentant de blâmer l’algorithme lorsque votre site Web fonctionne aussi bien que vous le souhaitez. Cela dit, si vous ne suivez pas les modifications apportées à la façon dont Google affiche et classe les sites, votre site va perdre de sa visibilité.

Un bon indicateur que les mises à jour d’algorithmes causent des problèmes est si les pages de destination clés ont connu une baisse du trafic et des classements.

Si tel est le cas, appuyez sur pause dans votre panique et consultez les dernières informations sur l’algorithme de Google pour reprendre le contrôle.

Un excellent point de départ est de faire référence aux données Search Analytics de la Search Console de Google. Cela vous donnera un aperçu de ce que les utilisateurs recherchent lorsqu’ils recherchent vos produits ou services sur Google.

En comparant le trafic de votre site à toute mise à jour récente d’un algorithme, vous pourrez voir si les modifications ont eu un impact sur le trafic de votre site Web ou non.

Si vous remarquez que des changements d’algorithme ont eu un impact sur votre trafic, une façon de contrer ces baisses est de revoir votre contenu SEO.

Vérifiez quels mots clés sont utilisés et s’ils sont à jour avec ce que les gens recherchent actuellement. Google Trends vous aidera à déterminer si les mots clés ciblés ont diminué progressivement au fil du temps, et même s’ils sont tombés soudainement.

En savoir plus: Edgy explique: l’algorithme de Google et son fonctionnement

Un autre problème est qu’une mise à jour de l’algorithme pourrait entraîner la pénalisation de votre site Web pour quelque chose que vous ignoriez.

Google pénalise les sites Web en raison de tactiques illégales de création de liens, de contenu en double ou de surcharge de mots clés, pour n’en nommer que quelques-uns. Une recherche rapide sur Google Search Console révélera si cela est vrai ou non.

Tout d’abord, utilisez cet outil pour rechercher votre nom de marque sur Google. S’il n’apparaît pas, il est probable que votre site Web soit pénalisé.

Bien qu’elle soit inhabituelle, cette étape vaut la peine d’être prise, même pour l’exclure de l’équation et aider à réduire les causes potentielles de la dépréciation du trafic.

Prenez les résultats de votre recherche et mettez-les en œuvre en ajustant votre site Web en conséquence. Si vous parvenez à réussir, vous devriez voir une augmentation du trafic entrer en vigueur immédiatement.

Question 4: Votre site a-t-il subi des changements drastiques récemment?

Les modifications de votre site Web qui peuvent vous sembler simples, telles que la conversion de vos URL vers un cadre Javascript différent, la mise à jour de vos balises de titre ou la suppression de votre menu de navigation, pourraient avoir un effet d’entraînement sur votre trafic.

S’il est vrai que votre site a subi des modifications comme celles-ci, vous avez peut-être trouvé le coupable.

Des outils comme Screaming Frog vous aideront à identifier toutes les pages de votre site avec un faible nombre de mots, et Ahrefs indiquera tout lien externe récemment ajouté que Google jugera comme du spam ou non pertinent pour votre site Web.

Pour y remédier et éviter que de futurs accidents ne se produisent, la communication est vitale. Vous devez informer quiconque a effectué ces changements de l’impact qu’ils ont sur le trafic SEO.

Identifiez toutes les pages marquées comme non indexées par Google, examinez tout nouveau contenu ajouté et vérifiez si des conflits surviennent avec des pages de destination cruciales sur votre site.

À la fin de la journée, toute votre équipe veut plus de trafic. La coordination est donc nécessaire pour éviter que les niveaux de trafic ne chutent.

Question 5: Un segment particulier est-il à l’origine du problème?

Parfois, une baisse de votre trafic peut simplement être une erreur de données | Image par IdeaGU | Shutterstock

Il se pourrait que dans l’ensemble, votre site Web fonctionne bien, mais une section laisse tomber le reste. Examinez les données globales du site pour déterminer si cela se produit.

Lorsque vous examinez le trafic global de votre site, il peut être avantageux de segmenter les données jusqu’à ce que vous trouviez quelque chose qui a baissé beaucoup plus que toute autre partie du site. Cela vous donnera une bonne idée d’où vient exactement le problème.

D’après mon expérience, les segments les plus utiles pour diagnostiquer la cause de la baisse du trafic SEO ont été le type d’appareil et le type de page.

Le type d’appareil indique si les utilisateurs utilisent la version de bureau ou mobile de votre site. Pendant ce temps, le type de page indique si les utilisateurs consultent le plus les pages de produits, les articles de blog ou la page d’accueil.

Selon votre entreprise, il peut être intéressant de consulter d’autres pages comme la catégorie de produits, par exemple.

Une fois que vous avez identifié la partie de votre site qui vous laisse tomber, il sera plus facile de déterminer comment le problème peut être résolu.

Question 6: Votre URL est-elle moins indexée?

Les problèmes d’indexation pourraient causer d’énormes problèmes à votre site | Image de Lane V. Erickson | Shutterstock

Bien que moins d’URL soient indexées en raison de modifications récentes apportées à votre site Web, même si vous n’avez pas mis à jour votre site Web, cela peut toujours se produire.

Si votre site ou certaines parties de celui-ci ne sont pas indexés par Google, personne ne pourra trouver ou afficher votre contenu dans les résultats de recherche.

Vous devez commencer par identifier s’il y a des problèmes d’exploration. La première étape à suivre consiste à saisir l’adresse de votre site Web dans Google. Ensuite, vérifiez si le nombre de résultats correspond au nombre de pages de votre site.

Bien qu’il ne soit pas tout à fait exact, une grande différence entre le nombre de résultats et le nombre de pages sur votre site pourrait signifier un problème. Si cela ne rend pas les choses beaucoup plus claires, vous pouvez utiliser le plug-in SEO Quake pour trouver une liste d’URL indexées par Google.

En savoir plus: Google annonce une indexation mobile pour le Web entier

Ensuite, vous devez comprendre pourquoi cela se produit.

Cela pourrait très probablement se résumer à des erreurs d’exploration, telles que le code d’état HTTP 404. Cela se traduit par la page derrière le lien introuvable.

D’autres codes d’état peuvent également révéler que votre page ne fonctionne pas comme prévu. Vous pouvez utiliser des outils pour vérifier les en-têtes de votre serveur, comme l’araignée SEO Screaming Frog.

Les erreurs d’exploration peuvent être facilement corrigées une fois que vous avez compris pourquoi elles se produisent. Les raisons typiques de cela incluent l’utilisation de fichiers Robots.txt, qui communiquent des directives pour les robots des moteurs de recherche.

S’il y a une erreur dans ce fichier, telle que “User-agent: * Disallow /”, cela indique à chaque robot d’indexation de ne pas indexer le contenu de votre site.

Une autre raison pour laquelle une page n’est pas indexée est à cause de balises méta telles que: dans le code source. Ou peut-être que votre plan du site n’est pas mis à jour, et l’ancien / cassé continue à être utilisé dans les outils pour les webmasters.

Ou, il se pourrait que votre htacess est mal configuré. Htacess est un fichier invisible qui se trouve dans votre dossier public_html ou WWW. S’il est mal configuré, il peut faire des ravages sur votre site en provoquant des boucles infinies qui empêchent votre site de se charger.

Bien qu’il existe de nombreuses autres raisons pour lesquelles votre page n’est pas indexée, celles-ci constituent un bon point de départ.

Question 7: Vos domaines ou liens référents sont-ils rompus?

Votre page peut afficher des backlinks qui ont depuis été supprimés ou qui ne sont plus accessibles à votre insu.

Encore une fois, Ahrefs est un outil utile pour déterminer si votre site a cassé des domaines ou des liens référents.

En outre, cet outil est pratique car il propose également des rapports qui aident à déterminer pourquoi les liens peuvent s’être rompus. Cela vous aidera à éviter de tels problèmes à l’avenir et aidera votre site à maintenir un taux de trafic sain.

Question 8: SEM vole-t-il votre trafic SEO?

Il est fort possible que si votre page tombe dans les rangs parce que votre concurrent de terme de recherche rémunéré a récemment augmenté ses dépenses. Cela peut être facilement vérifié en comparant votre SEM au trafic SEO.

S’il n’est toujours pas clair si c’est un facteur ou non, cela peut valoir la peine de suspendre toute campagne SEM active pour des pages spécifiques. Cela vous permettra de déterminer si le trafic SEO augmente ou non pour ces pages.

Question 9: Avez-vous perdu votre place de classement au profit d’un concurrent?

Les concurrents peuvent parfois voler du trafic organique juste sous vous | Image par ImageFlow | Shutterstock

Personne ne veut admettre la défaite d’un concurrent. En réalité, cependant, le plus tôt vous le faites, le plus tôt vous pouvez les surclasser à nouveau.

Des outils tels que le rapport de distribution de classement de SEM rush peuvent être utilisés pour déterminer si vous avez perdu le classement face à un concurrent. Il est également conseillé de rechercher les mots clés que vous avez perdus et d’utiliser les informations pour voir les modèles.

De plus, un nouveau concurrent peut être arrivé sur la scène sans que vous vous en rendiez compte. Ou, il se peut que vos concurrents aient ajouté du contenu, des liens internes ou amélioré leurs pages.

Un peu de recherche ici permettra de mettre en évidence ce que vous devez améliorer.

En savoir plus: Google explique pourquoi un site pourrait perdre progressivement son classement

Une autre possibilité est que Google réponde maintenant aux questions auxquelles votre page était habituée.

Ahrefs a analysé deux millions d’extraits en vedette. Il a constaté que le résultat de recherche de classement organique numéro un subira une diminution du CTR lorsqu’un extrait en vedette est présent.

Cela a été encore exacerbé par l’introduction de questions Google, qui peuvent faire le travail d’un site Web plus rapidement et de manière plus simple sans que l’utilisateur ne consulte les informations.

Infographie du CTR moyen des extraits en vedette | Ahrefs.com

Si vous constatez une baisse de votre trafic organique, examinez les principaux problèmes pour déterminer pourquoi il se produit. Utilisez ces questions pour éviter une baisse future du trafic et pour améliorer la visibilité de votre site.

Des contrôles ponctuels continus de problèmes tels que ceux décrits ci-dessus devraient faire partie de votre routine d’hygiène du site. Ils assureront le bon fonctionnement de tout et assureront le trafic organique vers votre site à l’avenir.

Avez-vous rencontré d’autres raisons pour lesquelles le trafic organique diminue? Partagez-le dans la zone de commentaires ci-dessous.

En savoir plus: 7 façons supplémentaires de promouvoir votre contenu et d’améliorer le trafic sur le site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *